Pourquoi cibler les seniors dans une stratégie digitale

Fini les préjugés! Les seniors sont dorénavant connectés et actifs sur la toile.

Pourquoi sont-ils si intéressants ? Si l’on évoque les chiffres, la population suisse vit de plus en plus âgée et les retraités restent aussi actifs plus longtemps. Les plus de 80 ans devraient augmenter de 70% en 2030, par rapport à 2015. Si l’on se projette plus loin, en 2060, le nombre de personnes de plus de 65 ans devrait doubler pour atteindre les 3 millions selon les projections de l’Office fédéral de la statistique.

Derrière ces chiffres se cachent plusieurs typologies de tempes grisonnantes, que le marketing a choisi de segmenter en plusieurs catégories. En effet, le senior de 50 ans, encore actif professionnellement et une retraitée de plus de 80 ans n’ont pas les mêmes corps, les mêmes envies, les mêmes activités…

segmentation senior 2018-01-23 à 12.39.44

Source: Enquête Profils seniors, le marché des seniors 2011 (France)

Maintenant, nous allons nous pencher sur les 65 à 74 ans qui représentent les seniors les plus aisés, en Suisse. Financièrement, ils vont bien. Ils touchent leur 2e pilier, voire leur 3e pilier, ils ont pu épargner, ils ont fréquemment touché un héritage et ils ont la santé.

Evolution revenuEvolution revenu fortune SuisseQue fait de son temps le retraité ?

Pour répondre à cette question, la réponse pourrait être «ça dépend ».  En effet, il n’existe plus une figure unique du retraité. Souvent ce dernier se démultiplie, tenant tour à tour plusieurs rôles : bénévole le matin, amoureux à midi, étudiant l’après-midi et grand-père le soir. Sans oublier ses voyages ou ses escapades… En raison de son pouvoir d’achat et de ses multi facettes de consommation et des divers rôles qu’il tient tout au long de la journée, il est une cible marketing intéressante

Silver marketing

Excepté certaines enseignes sur le territoire helvétique, comme Visilab qui met en avant un certain Bernhard Russi pour s’adresser aux seniors, elles sont rares. Hors de nos frontières, comme l’explique Frédéric Serrière, conseiller en stratégie sur le vieillissement :  » plusieurs pays à l’instar de la Chine, les Etats-Unis ou la France ont mis en place des politiques publiques. En France, ça a commencé en 2013, c’est à ce moment-là que le mot « silver economy » est apparu. La réflexion s’est faite sur les transports, la sécurité, le commerce, l’alimentation et cela a abouti à une loi qui a été votée fin 2015 au Sénat français ». Et d’ajouter : « Le marché est assez frileux. Il y a des PME ou des start-up qui se disent qu’il y a là une success story à faire; on voit ainsi des produits émerger, mais on ne peut pas encore dire que les grands groupes soient très présents. Par contre, à partir de 2022, le marché va fortement progresser et le grand pic sera pour 2040 ». Comme nous l’avons vu, le silver marketing a de beaux jours devant lui.

Les seniors et le digital

Les seniors de plus de 60 ans sont télévores, ils passent plus de 5h05 (en France) par jour devant le petit écran. En raison de l’obsolescence de données suisses qui datent des années 2010, je vais prendre les chiffres chez nos voisins francophones. Le nombre de seniors connecté sur internet via l’un des 3 devices (ordinateur, mobile et tablette) ne cesse de croître. Plus d’un internaute sur 3 est un senior. Internet leur permet de maintenir le lien social et familial, de suivre l’actualité, de s’instruire, de se divertir, d’acheter et même de rencontrer.

Taux d equipement 12018-01-22 à 12.42.59

Que font les seniors sur internet ?

  • Envoyer et recevoir des e-mails (90%)
  • Trouver des informations sur des biens ou des services (80%)
  • Faire des achats en ligne (45%)
  • Lire l’actualité en ligne (45%)
  • Se connecter sur les réseaux sociaux

Des silvers shoppers

Plus de 4 silvernautes sur 10 achètent sur internet avec un panier plus élevé que la moyenne nationale. Les seniors dopent l’e-commerce et selon une étude de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance France) les plus de 60 ans sont la clientèle qui se développe le plus rapidement avec un taux de croissance de 1% par mois (en 2015).

Ils achètent en ligne dans les domaines suivants :

e-commerce senior

France, 2015

Les seniors fans des réseaux sociaux

senior reseaux sociaux 32018-01-22 à 12.46.25

Les chiffres sont éloquents. 43% des + 65 ans sont inscrits sur les réseaux sociaux. Ils affectionnent particulièrement Facebook, Skype et Twitter. 35,6% des retraités s’y connectent via leur smartphone.

Leurs principales motivations portent sur :

  • Leur volonté de communiquer avec leurs proches (amis, famille)
  • Trouver des informations intéressantes
  • Trouver des personnes partageant leur même centre d’intérêt
  • Occuper leur temps libre

Des Youtubers en puissance

Les seniors sont de plus en plus nombreux à visionner des vidéos depuis leur ordinateur, plus d’un vidéonaute sur 3 est un senior. Les études démontrent que les seniors sont friands de vidéos et également à la recherche de contenu simple. La réponse serait donc la publication d’un petit texte associé à une photo tirée de la réalité des personnes concernées ou d’une vidéo. Partager une photo qui va capturer un moment de vie, associé à un ou deux hashtags pour rehausser la modernité de l’ensemble, est devenu le format le plus standard, avec la partage de lien de redirection.

Audika l’a mis en pratique sur Facebook:

Audika42018-01-22 à 13.27.40

Ou, of course, aux Etats-Unis, Helen van Winkle qui a lancé son compte sur Instagram en 2014 avec l’aide de ses petits-enfants et de ses arrières petits-enfants. Vous la trouverez sous le nom de Baddie Winkle sur Instagram, où elle poste des photos décalées et colorées qui font parfois polémique. Les crop tops, les cuissardes et les motifs de feuilles de cannabis ne lui font pas peur. Bien au contraire, c’est sa marque de fabrique ! 88 ans et plus de 3 millions d’abonnés, qui dit mieux ?

Baddie Winkle

Instagram avec ses 3,2 millions d’abonnés

Alors convaincus de cibler les seniors dans votre prochaine stratégie?

Sources: Le silver marketing par Frédéric Aribaud et Jean-Paul Tréguier, Dunod, 2016, RTS, Office fédéral de la statistique, Vilisab, www.marketing-professionnel.fr

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s