Budhha représentant des influenceurs

Micro-influenceurs ; solution du marketing d’influence en 2018 ?

En 2018, une majorité d’entreprises sont présentes sur les réseaux sociaux, mais combien réussissent-elles réellement à échanger avec leur communauté sans recourir à des contenus sponsorisés? Tributaire des mises à jour des algorithmes des principales plateformes sociales, les entreprises se tournent de plus en plus vers le marketing d’influence.

Les dernières études indiquent que les entreprises délaissent les macro-influences au profit de collaborations avec de plus petits influenceurs.

Découvrons qui sont ces micro-influenceurs et voyons comment les intégrer à vos campagnes marketing.

 

Pourquoi les intégrer dans votre stratégie digitale?

Avant toute chose, il est important de définir l’objectif que l’on cherche à atteindre (notoriété, conversion, fidélisation, présence sur un événement,..) et il vous faudra réfléchir au type de contenu que vous souhaitez obtenir. Par exemple, si vous souhaitez faire tester certains de vos produits, vous recherchez probablement des youtubeurs. Ensuite, il faudra identifier les influenceurs disposant d’une communauté correspondant à votre cible.

Voici 3 raisons de privilégier une collaboration avec des micros-influenceurs :

  1. Pertinence : Ils ont tendance à ne présenter que des produits pour lesquels ils ont des affinités. Si vous vous positionnez sur les bonnes thématiques, votre audience sera très ciblée et ceci se traduira par de très bons taux d’engagement.
  2. Rentabilité : Les micro-influenceurs vont plus facilement travailler au « coup de cœur » et il sera donc plus facile de les rémunérer avec des contreparties. Dans tous les cas, les cachets sont bien inférieurs à ceux d’influenceurs de renoms.
  3. Authenticité : Ils ne vont pas se contenter de « copier/coller » un texte que vous leur aurez envoyé, mais vont partager leur avis et présenter votre produit de manière authentique parfois en relevant certains défauts, chose ce qui donnera de la crédibilité à leurs propos.
gif animé

Source : giphy.com

 

Macro-influenceurs vs Micro-influenceurs : qui sont-ils?

Généralement associés aux célébrités, sportifs ou stars de la télé-réalité, les macro-influenceurs bénéficient de grandes communautés. Par contre, ils sont de plus en plus critiqués pour leur manque de crédibilité et pour leur audience parfois acquise via des plateformes d’achat de faux profils.

Les micro-influenceurs, quant à eux, sont généralement des personnes anonymes passionnées et/ou expertes d’une thématique. Ils interagissent sur plusieurs plateformes, mais disposent d’un réseau de prédilection.

Où se situe la barrière entre micro et macro influenceurs?

Eh bien, il n’y a pas de réponse formelle. Nos amis anglo-saxons parlent de micro-influenceurs pour tous ceux qui ont une communauté comprise entre 1’000 et 10’000 personnes en fonction de leur niche. En ce qui concerne le marché suisse, les chiffres restent plus modestes et ils varient beaucoup d’une plateforme à l’autre.

Profil des influenceurs - Etude Reech 2017

70,2% des influenceurs ont entre 1 000 & 50 000 abonnés – Source : Etude Reech 2017

 

Faut-il remplacer les macro-influenceurs par des micro-influenceurs?

Pas nécessairement, il est possible de mener des campagnes en incluant ces deux types de profil.

On privilégiera les macro-influenceurs lors du lancement de nouveaux produits ou pour des actions de notoriété car ils bénéficient d’une portée bien plus importante. Par contre, on pourra ensuite poursuivre la campagne avec des micro-influenceurs que l’on peut échelonner sur plusieurs mois afin de cibler les prospects qui se trouvent dans une phase de considération du produit. Il est également possible de collaborer avec ces derniers dans des objectifs de fidélisation via des jeux concours ou des partages de stories Instagram.

Conseil – Utilisez les Social Ads

En parallèle, il est opportun de profiter des actions qui génèrent généralement un pic de visites sur votre site pour constituer des audiences de retargeting. De cette manière, vous pourrez amplifier les retombées de la campagne.

L’entreprise américaine de sous-vêtements MeUndies créée en 2011 à Los Angeles a mis en place une stratégie digitale visant à faire passer sa communauté du statut de « client » à « ambassadeur ».

Pour ce faire, elle a décidé de travailler avec de nombreux micro-influenceurs tant au niveau des modèles que des photographes. Elle a conjointement lancé un hashtag brandé #meundies.

Elle a ensuite encouragé sa communauté à partager des photos avec ce hashtag afin de créer de la viralité. De nombreux instagrammeurs ont joué le jeu dont des stars comme Kylie Jenner (sans rémunération). Chaque semaine, la marque sélectionne des photos qu’elle relaie sur son compte officiel.

Publication Instagram MeUndies

Le hashtag a été utilisé plus de 15’000 fois. – Source : Instagram MeUndies

 

Micro-influenceurs : Où se cachent-t-ils?

Le processus de sélection des micro-influenceurs prend du temps. Il est important de bien l’anticiper car la réussite de votre campagne va dépendre de la pertinence des leaders d’opinions que vous aurez choisis. Vous trouverez ci-dessous des conseils pour identifier les influenceurs :

  • Veille digitale directement sur les plateformes : via les #hashtags et les suggestions de profils similaires
  • En rejoignant des groupes ou des forums dans votre thématique
  • En identifiant des publications dans votre thématique (pensez à regarder chez vos concurrents et chez les macro-influenceurs)
  • Via des moteurs de recherche dédiés qui permettent d’effectuer des requêtes avec plusieurs critères de sélections.
Conseil – Des outils pourront vous aider dans vos recherches :

Gratuit
 Planoly, Later, Likeometer

Payant  Iconosquare, SocialRank, Lefty, Upfluence

Si vous ne disposez pas des ressources nécessaires à l’interne, je vous encourage à faire appel à des agences spécialisées qui ont l’habitude de travailler avec des influenceurs. La relation de confiance est d’autant plus importante avec les micro-influenceurs qui fonctionnent souvent au feeling et pour qui les partenariats ne représentent qu’une activité extra-professionnelle.

 

Micro-influenceurs : Faut-il les rémunérer?

Comme le dit l’adage : « tout travail mérite salaire ». Lorsque votre budget vous le permet, il est préférable de rémunérer les influenceurs car, dans le cas de partenariats gratuits, vous ne pourrez pas être aussi exigeants en termes de délivrables et de respect des deadlines.

Il n’existe pas de grilles tarifaires standardisées pour des prestations d’influenceurs, car de nombreux paramètres rentrent en compte, par exemple : la taille de la communauté, l’affinité de l’influenceurs envers la marque et le contenu qui doit être produit. Sachez qu’en Suisse il est possible de faire des partenariats avec des micros-influenceurs dès CHF 100-150.- par publication.

Selon l’étude menée par l’agence Reech dans 94,8% des cas le cachet proposé par les marques est compris entre 0 et 500 euros.


Parfois, un défraiement est suffisant.
Il est par exemple envisageable d’offrir le produit/service mis en avant par l’influenceur. Autre possibilité: si votre marque bénéficie déjà d’une certaine notoriété, vous pouvez lui proposer de le relayer sur vos réseaux afin de lui permettre d’accroître sa communauté.

 

En guise de conclusion

Si vous ne deviez retenir que 3 éléments de cet article :

  • Bien définir l’objectif de la campagne marketing
  • Ne pas sous-estimer la phase de recherche et de sélection de vos influenceurs
  • Lors de la sélection, privilégiez le taux d’engagement par publications plutôt que la taille de la communauté.

J’espère que vous avez eu du plaisir à lire cet article et que j’ai pu vous donner quelques conseils pour mener à bien vos futures campagnes d’influence.

 

L’auteur
Francesco Giamboi, Spécialiste en Marketing Digital travaillant en agence | À l’affut des nouvelles tendances digitales | Passionné par les voyages culturels et culinaires ainsi que le Jiu-Jitsu Brésilien | Blog voyage : www.chacana-rando.ch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s