Human Versus A.I. – Une petite histoire de trois mots en H. ✍️

À l’ère où il est crucial d’adapter parfaitement son contenu aux centres d’intérêt des internautes, trois mots prennent un sens particulier. En cette fin d’année 2017, revenons un peu autour de ces derniers, qui changeront sûrement de façon spectaculaire l’Histoire avec un grand H.

Honnêteté, Hospitalité & Humanité

Il était une fois, sur le Web, sur le Net, sur Internet

Dans un article du Hubspot.com intitulé « 65 Instantly Memorable Rapport-Building Questions to Ask Your Customers », je lisais les différentes manières « d’accrocher » un prospect. Ceci consistait à lui balancer des mots clefs et des phrases moins bateau et plus personnelles sur son environnement, sur sa ville et son lifestyle (vous aurez bien sûr préalablement rassemblé toutes sortes de data sur votre futur client à la manière d’un Sherlock Holmes). Le tout dans un but de l’amener plus « près » de vous. Voici la notion qui m’a interpellé : « By catching the person off-guard, you’ll get a more honest answer — and honesty breeds intimacy. ».

L’Honnêteté engendre l’intimité

Donc, pour créer plus d’engagement sur les différents canaux où l’on s’adresse à son client, on nous propose de lui parler de façon plus directe, de façon plus honnête. Bref, comme à un vieux copain à qui on raconte une histoire sympa et unique. Des contenus et des phrases qui vous interpellent et qui fusionnent l’ADN de la marque, essentielle à votre discours, à vos préférences globales. Une sorte de symbiose calquée sur votre lifestyle. Car pour gagner votre confiance, on a compris qu’il fallait créer une relation émotionnelle qui rejoint vos valeurs. Trois leçons sur l’importance de l’honnêteté des marques sont clairement expliquées par Margo Chase. Effectivement, la transparence est la clef de l’honnêteté et pour reprendre Mme Chase « les marques qui arrivent à forger une bonne relation basée sur la confiance avec leur client, gagne leur loyauté à vie ». Et ce sont les mots « loyauté à vie » qui font saliver les marques.

👉 Doug Kessler sur l’Honnêteté et pourquoi l’appliquer

Un Podcast sympa sur l’Hospitalité

Comme je prends souvent ma voiture, j’aime écouter des podcasts. Grâce à M. Alberto Gomez, intervenant et co-directeur de ma formation au SAWI, j’ai découvert le podcast «Vlan» de Grégory Pouy. L’épisode #19 a été fort instructif sur la notion d’Hospitalité chez une marque.

Dans cette interview, Georges Edouard Dias, ancien directeur digital de chez l’Oréal et créateur de Quantstreams, parle clairement de cette notion. Il fait également référence à son nouvel ouvrage, Manifeste pour l’hospitalité des marques, qui pourra satisfaire les plus curieux d’entre vous.

Pour être hospitalière, les marques doivent vous accueillir avec bienveillance, humanité (encore celui-là…) et intimité (ça, c’est l’idée du premier H).

Un peu comme chez mémé quoi, chocolat chaud en moins…😸

hamster

En finalité, c’est faire en sorte que vous vous sentiez bien dans les codes de la marque, qu’elle vous corresponde. Avec Georges Edouard Dias, on ferme un peu la porte aux 4P et on en ouvre une nouvelle sur les 4C :

4c

Source : quantstreams.com

On construit avec et pour le consommateur. La collaboration est primordiale. Finis les big data qui ne servaient qu’à vous spammer. Ici, on parle d’une réorientation plus intelligente de ces infos qui amènent les marques plus près de vous, encore une fois. Une stratégie qui implique tous les départements de votre entreprise, pour favoriser un UX de qualité et plus prêt de votre réalité. Présentement, je me dis que la scène de Tom Cruise dans Minority Report où il sort d’un wagon de métro et est soudainement targerter par plusieurs marques, l’appelant directement par son nom et prénom n’est pas forcement très loin de la réalité…

La Digitalisation de notre Humanité

On résume : une histoire Honnête et un environnement Hospitalier doit fidéliser votre client et lui donner confiance en vous. Rien de neuf jusque-là, juste du bon sens Humain.

Je parcours souvent internet. Comme tout le monde. Un article en amène à un autre, qui en amène à un autre, etc. Et en ce moment, dans le monde des marketeurs, les nouvelles études sur les grandes tendances 2018 y foisonnent. Une de celles-ci est l’ascension d’une Intelligence Artificielle ou Intelligence Augmentée.

Ces nouvelles fonctionnalités de ces bots ou ces nouveaux AI, tantôt développés par Google & Facebook, tantôt par Amazon, vont alors vous rendre la vie plus facile. Ils vont vous vendre mieux et de façon plus sensée, vous aider dans vos tâches quotidiennes et surtout aider les marketeurs à mieux vous cibler, à mieux vous parler, bref, à mieux communier avec vous. On va parler directement avec votre Humanité. Ce concept n’a rien de nouveau…

Siri

Tom Gruber lors de sa conférence TED Talks parle bien de l’utilité de ces nouveaux AI.

Le monde des Techies est en feu. Puisqu’on va maintenant plus loin dans l’humanisation de nos machines, ils se réjouissent de ce « machine learning », un AI capable d’enseigner aux ordinateurs sans le concours d’un programme, comme expliqué par Guy Swanborough dans son article faisant référence aux changements du SEO grâce aux AI. La guerre des bots commence, Skynet n’est pas loin. Amanda Zantal-Wienner, revient sur les dernières innovations d’Amazon en la matière et comment deux géants de la Silicone Valley vont changer le marketing et se livrer un potentiel cyber pugilat.

Amanda, ajoute des chiffres…😑

Il est difficile de voir sur internet quelques chiffres quant aux montants investit par les compagnies dans la recherche sur l’Intelligence Artificielle. Cependant, on peut citer quelques exemples :

  • En 2014, Google achète la startup DeepMind, pour un montant frôlant les $400 millions de dollars. Une plus grande acquisition d’AI à ce jour par une entreprise.
  • Le programme de reconnaissance faciale du nouvel iPhone X, développé par la startup Emotient, aurait coûté à Apple $100 million
  • En août 2017, Facebook annonçait que tout son service de traduction était maintenant géré par un AI. Cette Intelligence Artificielle gère en moyenne 4.5 billion de demandes par jours.
  • Les géants de la Tech, tels que Baidu et Google, auraient investi en 2016 de $20B à $30B dans l’Intelligence Artificielle. Dont 90% investis dans la R&D et 10% dans l’acquisition.
current-AI-Wave

Source : McKinsey’s State of machine learning and AI – 2017

Ils (les robots, les AI) créent des contenus engageant et par extension des points de contact avec vos clients. Ils nouent pour votre marque un lien unique avec votre client et ils reprennent avec brio cette intelligence narrative qui jusque-là nous était propre. Mais alors si nous humanisons un robot, si on lui donne cette faculté de raconter des histoires, comment garder la main sur ceux-ci pour ne pas nous confondre ?

La magie du « Story Telling »

C’est là que je découvre Darren Menabney et son article sur Medium.com. Il explique l’importance de cette intelligence narrative de ce « Story Telling ». Pour lui, cette capacité sera le cheval de Troie des « Organiques », donc des « Humains », pour toujours garder cette longueur d’avance sur les « Cyber », donc les AI, qui vont toujours devenir plus intelligent, plus humain. J’adore les histoires et celle – ci ressemble à l’histoire de Pinocchio qui voulait devenir humain et où sa quête de la Fée Bleue en sera déterminante. Dans notre histoire, notre fée aurait pour surnom GAFA et notre petit bonhomme de bois pourrait bien être un Google Home ou une Siri.

Car en finalité, l’intelligence artificielle n’aurait aucun intérêt sans nous les humains. Non ? Aucun intérêt si elle n’est pas utile à l’Humanité. Non ?

giphy

« Piètre disciple qui ne dépasse pas son maître » – disait Léonard de Vinci…

L’Humanité. Avec un grand H. Pour les marques elle repose peu être sur cette Honnêteté et cette Hospitalité. Elle repose aussi sur notre capacité à être de plus en plus créatif et à l’affût des nouvelles tendances. Elle est notre capacité à donner de l’Être à toutes choses, à raconter des histoires et à les transmettre. Que les récepteurs soient humains ou non.

Enfin, si par hasard, vous auriez encore des doutes sur la place que prendront les bots dans votre métier de marketeurs, vous pouvez toujours lire Madame Florence Hussenot dans son article – Études: devenez coach de chatbot pour réinventer votre métier. Où ici comme ailleurs, on parle d’un « futur spectaculaire ».

Last but not least, je vous laisse aller lire ça… Parce que les warning ou la gestion des risques, c’est toujours utile.

J’adore la S.F. pas vous ? 😉

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s