BlarkAndSon Serie Instagram

Blark & Son, une série sur Instagram

Blark & Son est une série épisodique sur réseaux sociaux mettant en scène un père et son fils et leur incapacité à communiquer. Blark est un ancien militaire rompu de discipline, alors que son fils souhaite gagner sa vie en jouant aux jeux vidéos via les services de streaming en direct.

Vous pouvez apprécier les échanges de cette famille sur Instagram et Facebook où chaque épisode fait moins d’une minute.

La série a été créée par Ben Bayouth, qui non seulement a imaginé et construit les marionnettes mais double également le personnage de Blark. La voix du fils (qui n’a de nom que « fils ») est doublée par Christopher Mintz-Plasse, acteur dans Superbad et Kick-Ass. La maison de production spécialisée dans le Stop-Motion et l’animation 2D et 3D Stoopid Buddy Stoodios – les parents de Robot Chicken, notamment, sur la chaîne américaine osée Adult Swim – a lancé ce nouveau concept en partenariat avec Instagram le 16 janvier 2017.

Un concept pas si nouveau

La première série sur Instagram; c’est un titre qui a du chien! Mais est-ce vraiment la première? Malheureusement non. On peut penser à Desert Friends ou Artistically Challenged, mais cet honneur revient au plus récent Shield 5; une mini-série policière britannique diffusée sur la plateforme de partage en février 2016 et qui a su en exploiter les particularités à son avantage.

L’intrigue tourne autour du héros, John Swift, poursuivi par la police pour son implication dans un vol de diamants qui a mal tourné et sa course contre la montre pour prouver son innocence. Le tout est séparé en 28 épisodes de 15 secondes, la limite de temps fixée par Instagram à l’époque, et parsemé de photographies et vidéos des lieux de crimes, coupures de journaux ou encore captures d’écran d’email et de sms afin de compléter l’expérience.

Son créateur, Anthony Wilcox, décrit son oeuvre comme du cinéma social. Le public lui a d’ailleurs offert un accueil relativement chaleureux; 27’000 abonnées et environ 6 à 12’000 vues par épisodes, ainsi qu’un réel engagement de la part des spectateurs, comme la traduction spontanée des dialogues en plusieurs langues dans les commentaires ou encore des échanges de théories loufoques pour tenter de résoudre l’affaire avant la fin de la série.

On peut également citer une nomination aux Webby Awards, une invitation au festival Série Séries en France, et le Critics Choice au Raindance.

Un public prêt pour l’insta-série

Blark & Son est une série encore très jeune, comptant seulement 6 épisodes dans un laps de temps de quelques semaines, c’est donc difficile de juger de son impact. Pourtant, malgré un partenariat avec Instagram (ce dont Shield5 ne disposait pas) et l’appui d’un studio aux fans aussi vocaux que ceux de Stoopid Buddy, je ne peux m’empêcher de ne voir qu’un début poussif dans la promotion du père et fils Blark.

Au moment de l’écriture de cet article, leur Facebook compte 600 personnes et leur Twitter 50 followers, alors que leur compte principal sur Instagram se monte à 6’000 abonnés avec une moyenne d’engagement honorable – environ 5’000 vues par vidéos, ainsi qu’une centaine de commentaire, dont de nombreux tags.

Cependant le gros de ce public, plus de 5’000 en fait, se sont abonnés durant les quelques jours suivants la diffusion du premier épisode, avec l’aide de deux vidéos sur Youtube; la première du Twitcher et Youtuber Jon Sandman (300’000 abonnés), chante les louanges de la série et propose à ses fans une avant première d’un épisode ainsi qu’une chasse aux « Easter Eggs » (des éléments cachés dans le décor) durant toute la série avec du contenu exclusif à la clé, et la seconde vidéo présente les coulisses de Blark & Son. Ce « Behind the Scene » est réalisé par la chaîne RocketJump Film School (330’000 abonnés), un compte Youtube issue de RocketJump (7 millions d’abonnés), le studio de production crée par Freddie Wong, responsable de la web série Video Game High School et légende vivante sur Youtube.

Je pense donc que le public est prêt à consommer du contenu épisodique présenté sur les réseaux sociaux, et ce depuis longtemps. En revanche, la manière d’amener ce contenu doit refléter les habitudes de la plateforme. En effet, il n’y a, par exemple, pas de hashtag officiel de Blark and Son… Ni sur Instagram, ni sur Facebook et encore moins sur Twitter. Alors que les web séries sur le même principe, Shield 5 ou même Desert Friends et Artistically Challenged, possèdent non seulement un hashtag personnalisé, mais  des #InstaVideo, #InstaSerie, #InstaWebSerie et autres #SocialCinema.

Blark & Son pousse même le vice plus loin et n’est pas référencé sur Google à moins d’écrire précisément BlarkandSon en un mot, mais sans le hashtag…

Hier, le 02 février, une autre vidéo réalisée par RocketJump Film School voyait le jour. Elle se concentre cette fois sur les décors de Blark & Son . Et je ne doute pas que cet apport visuel augmentera les chiffres du compte Instagram de quelques milliers de personnes.

Etablir une charte sociale

Au final, la série de Ben Bayouth, malgré toutes ces qualités, ne semble pas créer son contenu avec la volonté d’intégrer son audience à l’univers fou de la famille Blark. Et c’est fort dommage, car il suffirait d’un peu de stratégie pour changer tout ça.

Ils pourraient par exemple créer un second compte Instagram pour partager avec leur audience les coulisses d’un tournage, présenter l’équipe, rencontrer les acteurs qui prêtent leur voix aux personnages, etc.

Ou alors, tout le contraire. En effet, une grande partie du public cible est composé de jeunes amateurs de jeux vidéos et de fans de Let’s Player sur différentes plateformes sociales. Or, le compte Twitter de la série ne compte que 9 tweets, dont 8 sont des liens textes vers leur page Instagram, sans image aucune. On pourrait par exemple imaginer se servir de Twitter afin d’annoncer l’arrivée prochaine d’un épisode sur Instagram via des screenshots des jeux vidéos auxquels le fils joue, à la manière des géants dans le milieu comme PewDiePie, ou même de contacter des Gamers sur Youtube ou Twitch et leur proposer de jouer avec Christopher Mintz-Plasse sous le couvert du fils Blark pendant un Streaming Live.

Tout ça dans le but, bien sûr, de promouvoir le contenu vidéo sur Instagram à travers différents médias sociaux mais également d’ancrer nos deux protagonistes dans le monde réel, de leur donner de la consistance et créer un véritable lien entre les Blarks et leur audience.

Les épisodes ayant déjà tous été tournés, il est peu probable que nous voyons ce genre de développement sur le compte Instagram de la famille Blark. Cependant, la série propose un contenu suffisamment original, déjanté et bien produit pour que cela suffise à vous convaincre d’y jeter un œil attentif car c’est peut-être sur les réseaux sociaux que réside le salut des feuilletons épisodiques.

BlarkAndSon Serie Instagram

Blark & Son, une série à ne pas manquer sur Instagram.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s