E-Santé : les grandes tendances !

La technologie joue un rôle croissant dans la société. Le domaine de la santé n’y échappe pas. Elle est en train de faire sa révolution, on parle même d’« uberisation » de la santé.

L’époque où nous écoutions notre médecin en buvant ses paroles est révolue ! Ayant de plus en plus accès à l’information médicale, les patients souhaitent désormais être impliqués activement dans la gestion de leur propre santé.

Avez-vous déjà essayé de poser des questions à votre médecin sur un traitement, pourquoi ce médicament et pas un autre ou carrément refuser de faire vacciner votre enfant à 4 mois après vous être informés sur un Internet ? Beaucoup de médecins sont encore réfractaires à partager leur savoir n’ayant pas encore compris le changement de niveau de conscience de leurs patents qui, grâce à la pléthore d’informations médicales aujourd’hui accessibles à tous, se sentent de plus en plus responsables de leur santé.

Selon Jérôme Leleu, Président Interaction Healthcare, pour que la E-Santé fonctionne il va falloir revoir le système dans son entier et impliquer tous les acteurs : les médecins, pharmaciens, patients, développeurs, etc.

Médecine traditionnelle vs Médecine du futur

Pour y arriver, repensons la médecine dans son ensemble. La médecine du futur serait radicalement différente de la médicine actuelle : plutôt que d’attendre que le patient tombe malade pour intervenir, l’idée est d’anticiper la maladie dès que possible. Un processus rendu possible et même accéléré par les développements technologiques vertigineux observés dans le domaine la santé.

Un des concepts est celui de la médicine des 4P :

  • Prédictive : identifier les pathologies que le patient est susceptible d’avoir, notamment avec le big Data.
  • Préventive : prendre des mesures correctives avant l’apparition de la maladie.
  • Personnalisée : donner un traitement personnalisé au patient tout en observant sa réaction au traitement et adaptant les soins fur et à mesure.
  • Participative : conseiller un mode de vie adaptée et fournir les outils pour y participer activement : « Je veux être acteur de ma santé ».

Certains parlent d’un 5ème P – « Prouvée » – introduisant la notion d’efficacité des traitements testée et prouvée de manière scientifique.

L’E-Santé au secours du système de l’assurance maladie endettée ?

Chaque année, nos assurances maladie nous annoncent une augmentation des primes. Sommes-nous victimes d’un système défaillant, de plus en plus endetté où il n’existe pas d’issue à ces hausses sans fin ?

Question économie, la E-santé est en train de faire ses preuves. Une étude d’Accenture a dévoilé qu’aux Etats-Unis (pays le plus connecté) 6 milliards de dollars ont été économisés en 2014, 10 milliards de dollars d’économies en 2015 et jusqu’à 100 milliards vers 2020, grâce à la E-Santé! La promesse est donc de délivrer de meilleurs soins à moindre coût.

Un exemple qu’illustre bien cette réduction de coût, est celle de le « machine learning », cette intelligence artificielle qui permet désormais d’interpréter un cliché radiologique sans avoir besoin d’un radiologue, grâce à des algorithmes qui ne cessent d’apprendre et se perfectionnent avec l’expérience. La prestigieuse revue médicale New England Journal of medecine, vient de démontrer comment l’intelligence artificielle peut réaliser une analyse et un diagnostic en temps réel, mieux qu’un radiologue ! C’est peut-être le début d’un système où le patient est le principal bénéficiaire et verra enfin ses primes d’assurances stagner voire diminuer ?

Les objets connectés au service de la santé           

Les objets connectés vont aussi révolutionner l’univers des malades en les aidant dans leur vie quotidienne et dans l’observation de leur traitement.

Il existerait 15 milliards d’objets connectés dans le monde pour 80 milliards en 2020. Sur la totalité des objets connectés, 60% sont liés à la santé.

Quelques exemples :

  • Vêtement connecté

Au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, un espace est entièrement dédié au textile intelligent . Ces nouveaux vêtement permettent de collecter une multitude de données en temps réel dans des domaines comme le fitness, le bien-être, le sport de haut-niveau, le suivi de certaines maladies, etc.

vetement_connecte

  • Lentille de contact connectée 

Google travaille actuellement sur un projet de lentilles de contact permettant de mesurer le taux de glucose dans les larmes, ce qui aiderait les diabétiques à mieux surveiller leur glycémie. Ils feraient donc moins de malaises.

lentille_contact_connectee_google

  • Applications mobiles

Plus de 165 000 applications liées à la santé sont actuellement disponibles.

applications_sante_mobile

Les données au cœur du système

Le domaine du Big Data et de la santé sont en pleine ébullition. En effet, toujours plus de données sont collectées et doivent être analysées pour identifier les comportements analytiques permettant de prendre des décisions plus avisées en matière de santé.

À la pointe, IBM et son super ordinateur Watson : le programme d’intelligence artificielle a fait ses preuves dans la santé. Ses capacités analytiques analysent toutes les données rassemblées autour d’un patient (symptômes, etc.) et offrent un soutien unique et extrêmement rapide au médecin dans le but de déterminer le diagnostic le plus vraisemblable et les meilleures options de traitement. Les médecins de demain seront-ils des robots ?

La réalité augmentée au service des prouesses médicales

Des universitaires réfléchissent à l’utilisation des techniques de réalité augmentée pour apprendre l’anatomie aux étudiants en médecine, sans disséquer des corps humains !

Des développements similaires sont envisagés pour traiter les addictions. Par exemple, un programme visant les consommateurs de cannabis reproduit en réalité virtuelle des signaux propres à l’environnement lié à la prise de la substance. Ceci dans le but de s’entraîner à ne pas succomber à son envie. Le consommateur accro est donc exposé aux signaux qu’il associe au cannabis, sans toutefois recevoir d’opportunité d’en consommer et combat ainsi son addiction.

realite_augmentee_sante


Gamification, ou le soin par le jeu

Des jeux ludiques et amusants, autrement appelés serious games, permettent de sensibiliser efficacement les patients comme le jeu édité par Janssen pour sensibiliser les jeunes aux risques du SIDA our Toap Run (ci-dessous) pour lutter contre les troubles de la maladie de Parkinson.
gamification_sante

 

La E-Santé sans limites ?

Les technologies vont plus vite que les mentalités et les organisations. Les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) s’emparent du « digital health » à coût de milliards investis en Recherche & Développement afin d’être pionnier dans ce nouvel eldorado.

À l‘heure actuelle, la fiabilité des données collectées par les objets connectés est souvent remise en question tout comme la valeur médicale de beaucoup d’applications.

Encore beaucoup de développements et d’expérimentations sont nécessaires avant d’observer une adoption à grande échelle de la E-santé.

L’avenir reste ouvert mais soyons vigilants car ce n’est peut-être pas l’homme qui aura le dernier mot, désormais le futur patron sera probablement l’algorithme !

Une réflexion sur “E-Santé : les grandes tendances !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s